Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Maîtriser ses sens, connaître ses forces, canaliser son énergie, rester attentif, maintenir sa concentration, développer son imagination, expérimenter, verbaliser, observer, écouter son ressenti et celui des autres, prendre conscience de ses besoins et de ses ressources, écouter et utiliser son corps, dépasser la peur de l’échec, l’empathie….    Tout cela ne se décide pas, cela se construit au fur et à mesure, et de manière différente. Chaque enfant a sa propre histoire, et il n’y a pas de solutions uniques pour qu’ils développent toutes ces capacités.

J’accompagne les enfants de 6 à 10 ans au travers d’ateliers, pour les aider à prendre conscience de leurs capacités, de leurs besoins, à gérer leurs émotions, à trouver leurs ressources, identifier ses forces et ses talents…

La confiance en soi correspond à ce que les enfants sont capables de faire, ou surtout ce qu’ils pensent être capables de faire. Cela a un lien avec leur capacité. Elle va les faire réagir sur leur niveau d’engagement dans l’apprentissages et leur degré de persévérance. La confiance en soi ne se décide pas, elle se construit pas à pas avec l’aide de ses parents, de leur famille, de leur amis, de leur enseignants).

La confiance en soi se construit marche par marche, progressivement au cours de son évolution. La confiance en soi dans :

.. Leur sentiment de sécurité intérieur qui est enrichi par le contact physique avec les parents.

.. Leurs sensations, leurs émotions, leurs besoins, leurs goûts et leurs pensées tout en respectant leur corps.

.. Leurs sensations, leurs émotions, leurs besoins, leurs goûts et leurs pensées tout en respectant leur corps.

.. Leurs capacités, compétences qui varient en fonction de la liberté et la confiance que leur accordent.

.. Les autres personnes en fonction de leurs expériences relationnelles vécues.

« Tête en l’air », « Rêveries », « Désintérêts », « Dans sa bulle »… devons-nous nous inquiéter ? Il faut d’abord établir une nuance entre concentration et attention.

.. Être attentif permet de chercher, recevoir, traiter, trier des informations que nous percevons.

.. Être concentré permet d’accomplir une seule tâche donnée.

Il faut apprendre à son enfant à prendre son temps, à s’ennuyer, et à profiter de l’instant présent. Son cerveau évolue tout au long de sa vie, avec des nouvelles expériences, des efforts, de la volonté, de l’aide.

La mémorisation n’est pas déterminée à la naissance, nous pouvons apprendre à développer notre mémoire à tout âge. Et surtout, les enfants ont la possibilité d’apprendre à mémoriser plus facilement et dans le plaisir. Mémoriser, c’est fixer une information dans se mémoire pour la conserver et la restituer au moment voulu. Nous avons 2 mémoires principales :

.. La mémoire à court terme qui traite l’information sur l’instant présent.

.. La mémoire à long terme qui classe et organise les informations, les connaissances, les souvenirs.

VAK (Visuel – Auditif – Kinesthésique) : Le profil d’apprentissage est différent à tout enfant, qu’il soit visuel, auditif ou kinesthésique. Ces 3 modes nous permettent de déterminer la manière de mémoriser la plus efficace et durable.

%d blogueurs aiment cette page :